Déploiement

Quels que soient le mode d’utilisation du drapeau et les manifestations auxquelles on l’associe, il faut le déployer de manière à faire honneur à son statut de symbole du pays, de la nation ou de la communauté. Pour ce faire, il faut observer certaines règles de base.
 
Un drapeau doit flotter haut et libre
On arbore un drapeau pour qu’il soit vu, pour qu’il domine un espace. Le positionnement d’un drapeau n’est pas un geste de hasard, il requiert un examen attentif des lieux.
 
Pour remplir la fonction qui est la sienne, un drapeau doit dominer son entourage. Il ne doit donc pas être surplombé par des murs élevés ni par des arbres qui lui portent – ou lui porteront – ombrage. Il ne doit pas jouxter quelque autre structure qui le domine physiquement (lampadaires, antennes, poteaux téléphoniques, etc.), il surplombera au contraire un périmètre largement dégagé.
 
Puisque placer un drapeau sous un autre signifie le mettre en état d’infériorité, on ne fera flotter qu’un seul drapeau par mât ou hampe.
 
Pour de plus amples informations, visitez la section « déploiement » du site officiel du drapeau et des emblèmes nationaux du Ministère de la Justice du Québec :

http://www.drapeau.gouv.qc.ca/drapeau/deploiement/regles-generales.html